Vague d’arrestations de Portugais au Venezuela, tensions entre les deux pays

Le gouvernement portugais a averti lundi soir les autorités du Venezuela que les rapports diplomatiques entre les deux pays étaient mis en cause par l’arrestation d’une douzaine de gérants de supermarché portugais, accusés par Caracas d’enfreindre la loi de contrôle des prix.

Le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, a déclaré avoir eu un entretien « très dur » avec son homologue vénézuélien, Jorge Arreaza, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Source : Vague d’arrestations de Portugais au Venezuela, tensions entre les deux pays

Publicités

Venezuela: Washington sanctionne l’entourage de Maduro

Le Trésor américain a pris des sanctions financières contre l’entourage du président du Venezuela Nicolas Maduro, dont son épouse, selon un communiqué aujourd’hui. Quatre personnes sont visées par ces sanctions dont Cilia Adela Flores de Maduro, l’épouse du président, mais aussi la vice-présidente Delcy Rodriguez. Selon ces sanctions, leurs avoirs sur le territoire américain sont gelés.»

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a qualifié hier de « lâches » les Etats-Unis qui ont annoncé avoir pris des sanctions financières contre son entourage, dont son épouse. « Ne touchez pas à Cila. Ne touchez pas à la famille ! Ne soyez pas lâches ! (…) Son seul crime : être ma femme. Comme ils ne peuvent pas s’en prendre à Maduro, ils s’en prennent à Cilia », a accusé le chef de l’Etat lors d’une intervention télévisée, faisant référence aux sanctions annoncées par le Trésor américain contre quatre personnes de son entourage, dont son épouse Cilia Adela Flores de Maduro.

Source : Venezuela: Washington sanctionne l’entourage de Maduro

Trump déplore «une tragédie humaine» au Venezuela

Le Venezuela vit « une tragédie humaine », a déploré aujourd’hui le président américain Donald Trump à la tribune de l’Assemblée générale annuelle des Nations Unies. »Plus de deux millions de personnes ont fui » le pays à cause de son gouvernement socialiste soutenu par Cuba, a-t-il ajouté. « Il n’y a pas si longtemps, le Venezuela était l’un des pays les plus riches sur terre », a aussi noté Donald Trump.

En mai dernier, le président américain avait signé un décret visant à isoler encore un peu plus économiquement le régime vénézuélien au lendemain de la réélection du président Nicolas Maduro lors d’un scrutin qualifié d' »illégitime » par Washington.

Aujourd’hui, le Trésor américain a pris des sanctions financières contre l’entourage du président du Venezuela Nicolas Maduro, dont son épouse.

Source : Trump déplore «une tragédie humaine» au Venezuela

Ce que l’attaque aux drones dit du Venezuela

La manipulation grossière du gouvernement et les fraudes électorales évidentes des deux dernières années ont affaibli l’opposition modérée et renforcé la posture des radicaux : « On ne démet pas un dictateur par les urnes ». Cette idée est pourtant historiquement fausse. Faire pression pour un pacte donnant lieu à une élection est la voie classique pour défaire un régime autoritaire. En 1988, c’est lors d’un plébiscite que l’opposition chilienne a vaincu le dictateur Augusto Pinochet. Un an plus tard, le mouvement Solidarnosc en Pologne a accepté de participé à un scrutin contrôlé au cours duquel il a balayé puis fait chuter un gouvernement stupéfait. C’est aussi au travers de négociations et d’une élection que l’Afrique du Sud est sortie de l’Apartheid.

Dans aucun de ces événements, les « dictateurs » ont simplement abandonné et se sont rendus après un weekend de dialogue. Ils n’ont pas non plus été fairplay. Dans chaque cas, les opposants démocratiques ont dû résister durant des mois et des années à des politiques brutales et de difficiles négociations pour se montrer plus malin et prendre le dessus sur des gouvernements autoritaires.

Source : Ce que l’attaque aux drones dit du Venezuela – Barril.info

Venezuela : Maduro accuse des diplomates d’avoir soutenu l’attentat contre lui

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a dit lundi détenir des « éléments de preuve » du soutien apporté, selon lui, par des diplomates du Chili, de la Colombie et du Mexique aux responsables de l’attentat présumé organisé à son encontre le 4 août. »Je suis disposé à ce qu’on nomme une commission indépendante et à apporter tous les éléments de preuve que nous avons et les témoignages de la participation et de la complicité des éléments diplomatiques des gouvernements de droite du Chili, de la Colombie et du Mexique » (…) C’est ainsi que je vais en faire la demande devant le système des Nations unies », a ajouté Nicolas Maduro.

Source : Venezuela : Maduro accuse des diplomates d’avoir soutenu l’attentat contre lui

Venezuela: La Turquie, un pays frère qui nous a soutenus pendant l’embargo

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a salué les relations fraternelles entre son pays et la Turquie, soulignant qu’Ankara n’a pas tardé à soutenir le Venezuela lors de l’embargo.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne s’est ainsi exprimé lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, qui est en visite à Caracas.

Arreaza a déclaré que son gouvernement attachait une grande importance à la visite de Cavusoglu, la première depuis 19 ans, d’un ministre turc des Affaires étrangères.

Tout en soulignant « la fraternité » entre les présidents, vénézuélien, Nicolas Maduro et turc, Recep Tayyip Erdogan, Arreaza a rappelé que « lorsque le Venezuela a été soumis à un blocus économique, la Turquie l’a soutenu et lui a tendu la main de l’amitié et de la fraternité ».

Source : Venezuela: La Turquie, un pays frère qui nous a soutenus pendant l’embargo | TRT Français