Venezuela : démocratie participative versus déclin démocratique occidental, par Ewan Robertson

See on Scoop.itVenezuela

Je peux témoigner du complexe de supériorité de Paris, de l’arrogance impériale de Washington, de la décadence capitaliste de Manhattan, des élections parlementaires en Allemagne et de la juste part que j’ai prise aux élections en Grande-Bretagne. Dans aucun de ces cas je n’ai trouvé une culture politique démocratique aussi profonde qu’au Venezuela.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Publicités

Le socialisme ou la mort

See on Scoop.itVenezuela

Plus que quelques jours avant les élections présidentielles au Vénézuela et le suspens reste entier. Avec en filigrane une question historique: les Vénézuéliens laisseront-ils Hugo Chavez poursuivre sa révolution bolivarienne, visant à imposer le socialisme du XXIe siècle dans son pays d’abord, au reste du continent sud-américain ensuite?

 

Les sondages sont pour le moment incapables d’y répondre, tant leurs résultats sont variables, même s’ils tendent à donner l’avantage au président sortant.

See on www.huffingtonpost.fr

Alicia témoigne de la violence du Vénézuela

See on Scoop.itVenezuela

Le pays est devenu l’un des plus meurtriers au monde. Le président socialiste Hugo Chavez, candidat dimanche prochain à une nouvelle réélection, a tardé à affronter le problème.

See on www.ouest-france.fr

Chavez prêt à gouverner au moins jusqu’en 2019

See on Scoop.itVenezuela

Le président vénézuélien Hugo Chavez, candidat le 7 octobre à un nouveau mandat de six ans, s’est à nouveau déclaré guéri de son cancer, samedi, et capable de gouverner au moins jusqu’en 2019.

See on www.tdg.ch

Présidentielle au Venezuela: trois opposants tués par balles

See on Scoop.itVenezuela

A une semaine de l’élection présidentielle du 7 octobre, trois partisans d’Henrique Capriles, adversaire d’Hugo Chavez, ont été tués par balles samedi. Les faits se sont déroulés lors d’un rassemblement électoral dans l’Etat de Barinas.

 

Selon des témoignages recueillis par Primero Justicia (Justice d’abord), le parti de Capriles, le ou les tireurs auraient opéré depuis une camionnette appartenant soit à la compagnie pétrolière publique PDVSA, soit à une administration locale.

 

Le gouvernement a confirmé la mort de deux responsables locaux de la coalition d’Henrique Capriles et promis de traduire en justice les auteurs de ces violences, les plus graves depuis le début de la campagne présidentielle.

See on www.swissinfo.ch

Le Venezuela à l’assaut du tourisme

See on Scoop.itVenezuela

Le Pico Bolívar est le plus haut sommet du Venezuela. Situé dans l’Etat de Merida, dans le prolongement nord de la cordillière des Andes, il culmine à près de 5 000 mètres.

 

Le téléphérique le plus long et le plus élevé au monde, le nouveau télécabine de Merida est encore en construction. Partons à la découverte de ce chantier unique.

 

Nous sommes les premiers journalistes à être autorisés à visiter le site. Ici, 450 ouvriers se relayent 24h/24. Ils luttent quotidiennement contre des conditions météo difficiles, sans parler de l’altitude.

See on fr.euronews.com

LIVRE: Hugo Chavez et Alvaro Uribe mot à mot

See on Scoop.itVenezuela

Maria Fernanda Gonzalez Binetti, chercheuse colombienne au CEDITEC (Centre d’Etude des discours) et enseignante à l’IHEAL (Institut des Hautes études sur l’Amérique latine), vient d’écrire un livre ambitieux, « Hugo Chavez et Alvaro Uribe ou la Force des mots », qui se propose de faire une étude comparée des discours d’Hugo Chavez et d’Alvaro Uribe. Si le second a quitté le pouvoir depuis deux ans, le premier se présente devant les électeurs le 7 octobre 2012 pour un nouveau mandat.

See on blog.lefigaro.fr

Depuis Caracas Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Quel contraste avec la Vieille Europe ! Alors que chez nous il n’est pas un gouvernement qui ne soit en train de discuter des efforts qu’il compte imposer à son peuple, la campagne politique vénézuélienne débat de la meilleure manière de développer les avancées sociales réalisées sous Chavez. Même le candidat de droite, l’oligarque local Capriles, sorte de Berlusconi vénézuélien propriétaire d’une grande chaîne de médias, prétend améliorer les « missions », ces programmes sociaux qu’a multipliés le gouvernement bolivarien. C’est comme si en France Copé faisait campagne pour amplifier les 35 heures. C’est seulement dans son programme que Capriles, qui doit penser que le peuple ne lit pas, expose la réalité de ses orientations néolibérales

See on www.francoisdelapierre.fr