Au Venezuela et à Cuba, l’après Chavez a commencé

See on Scoop.itVenezuela

Le pouvoir vénézuélien et l’opposition n’ont aucun intérêt à précipiter les événements. Que Chavez soit définitivement empêché d’assumer son mandat ou qu’il le soit temporairement, l’incertitude est un facteur qui compliquerait la nouvelle élection prévue par la Constitution. Le décès de Chavez susciterait une vague d’émotion dont le résultat dans les urnes est imprévisible.

Pour Cuba, l’enjeu est encore plus important. Comme pour le Venezuela, la stabilité du régime est menacée. L’éventuelle fin des importations de pétrole subventionnées précipiterait de graves dificultés économiques, alors que les réformes de Raul Castro marquent le pas. La Havane a d’ailleurs commencé à diversifier ses partenariats économiques en direction notamment du Brésil et de la Chine. Et le second mandat de Barack Obama offre une fenêtre d’opportunité pour la normalisation des relations avec les Etats-Unis, seule posibilité de sortir l’économie cubaine du marasme. Le mutisme des Cubains à propos de la santé de Chavez est à la mesure de leur préoccupation.

See on america-latina.blog.lemonde.fr

Inquiétudes sur l’état de santé de Hugo Chavez

See on Scoop.itVenezuela

Le gouvernement vénézuélien s’efforce mardi 1er janvier de rassurer la population sur l’état de santé de Hugo Chavez. Hospitalisé depuis trois semaines à Cuba, où il est soigné pour un cancer, le président vénézuélien de 58 ans peine à se remettre. Alors que les rumeurs se multiplient, francetv info fait le point sur la situation.

 

Il aurait été plongé dans un coma artificiel avec des constantes vitales très faibles, affirme le site espagnol ABC.es. Il est alimenté par voie intraveineuse, poursuit le site qui précise et qu’il n’a rien mangé de solide depuis son opération. Il souffrirait également d’une insuffisance rénale. Des informations reprises par le quotidien espagnol El Pais.

 

Selon l’analyste politique Luis Vicente Leon, de l’institut Datanalisis, « il est certain que l’état de santé du président Chavez est critique ».

See on www.francetvinfo.fr

La bataille de succession a commencé au Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

L’après-Chavez a commencé à Caracas. Depuis que le chef de l’État a subi saquatrième opération en moins de deux ans pour un cancer dans la région abdominale, il paraît de plus en plus probable qu’il ne soit plus capable d’exercer le pouvoir. Réélu triomphalement le 7 octobre dernier, il est même douteux désormais qu’il puisse rentrer de Cuba pour sa propre cérémonie d’investiture, qui devait avoir lieu le 10 janvier 2013.

 

Les chavistes tentent de préparer le pays expliquant que cette cérémonie peut être reportée, mais leur principale obsession aujourd’hui est de définir un processus de transition acceptable par l’ensemble des Vénézuéliens. Hugo Chavez, avant de retourner à Cuba le 9 décembre dernier, a semblé désigner son successeur lors d’une allocution retransmise autoritairement sur toutes les télévisions et radios du pays: «Nicolas Maduro doit terminer le mandat, comme le prévoit la Constitution… Si une nouvelle élection est nécessaire, vous devez voter pour Nicolas Maduro comme président.»

 

Le scénario de la transition pourrait pourtant être plus compliqué. En réalité, il existe au moins trois prétendants à la succession, représentant chacun trois tendances fortes du chavisme, qui n’ont pas renoncé à leurs ambitions.

See on www.lefigaro.fr

Le Venezuela entre en 2013 dans l’incertitude sur le sort de Chavez

See on Scoop.itVenezuela

Le Venezuela a commencé mardi l’année 2013 dans l’incertitude sur le sort de son président Hugo Chavez, hospitalisé depuis trois semaines à Cuba, où il est soigné pour un cancer, et dont l’état s’est détérioré alors qu’il était censé prêter serment pour un nouveau mandat le 10 janvier.

 

Indice du climat d’inquiétude qui règne sur le pays, les festivités officielles du Nouvel An ont été annulées, et les rues de Caracas étaient pratiquement vides mardi, premier jour de la nouvelle année.

 

La rareté des informations sur la santé de M. Chavez contribue à alimenter l’inquiétude de ses partisans. Depuis qu’il est parti se faire soigner à La Havane, aucun communiqué médical n’a été publié. C’est le gouvernement vénézuélien qui informe au compte-gouttes sur son état de santé dans de brefs communiqués que doivent obligatoirement diffuser toutes les radios et les télévisions du pays.

 

Alors que même ses partisans ont quasiment exclu qu’il soit en état de prêter serment à cette date, les réseaux sociaux bruissent de rumeurs annonçant sa mort tandis que d’autres multiplient les témoignages de solidarité avec le président.

Au niveau politique, le pouvoir bute sur un « écueil »: parvenir à repousser la date de prestation de serment, inscrite dans la Constitution, d’une façon qui ne soit pas interprétée « comme un coup d’Etat institutionnel », a estimé l’analyste Luis Vicente Leon.

See on obsession.nouvelobs.com

Les derniers jours d’Hugo Chávez ?

See on Scoop.itVenezuela

Hugo Chávez est la figure emblématique de la politique latino-américaine de la dernière décennie. Son populisme autoritaire ne diffère pas beaucoup de celui des autres dirigeants latino-américains, mais son influence sur la politique régionale, soutenue par près de mille milliards de dollars en revenus pétroliers, a été sans précédent. Son éloignement durable aurait des répercussions immédiates non seulement pour le Venezuela, mais aussi pour toute l’Amérique latine.

See on www.contrepoints.org

Hugo Chavez dans un état stationnaire

See on Scoop.itVenezuela

Le président vénézuélien Hugo Chavez est dans un état stationnaire et a passé la journée avec ses filles, a annoncé lundi le gendre et ministre du dirigeant hospitalisé en raison d’un cancer, cherchant a rassurer ses sympathisants.

 

« Compatriotes, ne croyez pas les rumeurs malveillantes », a déclaré le ministre des Sciences Jorge Arreaza, marié à la fille du leader socialiste Rosa Virginia, sur Twitter.

See on fr.reuters.com