Hugo Chávez érigé en martyr médiatique

See on Scoop.itVenezuela

Les services de communication du gouvernement vénézuélien ont trouvé la parade : si Chávez n’est pas là, Chávez sera partout. Des milliers de militants ont ainsi suivi la consigne de la dernière manifestation chaviste, le 23 janvier, se parant de tee-shirts, banderoles et autres pancartes sur lesquels il était inscrit «Je suis Chávez.»

Pendant ce temps, la voix du leader socialiste, toujours hospitalisé à Cuba, est omniprésente. Elle émerge plusieurs fois par jour sur la télévision d’Etat dans des spots larmoyants où Hugo Chávez embrasse des enfants et donne des instructions à la nation. Mais il y a plus d’un mois et demi que le puissant organe du président ne s’est pas exprimé en direct, depuis le 8 décembre exactement. Pour combler le vide médiatique, le gouvernement vénézuélien joue la contre-attaque et multiplie les pressions contre la presse.

See on www.liberation.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.