Election présidentielle au Venezuela: fermeture des bureaux de vote sans incidents notables

See on Scoop.itVenezuela

Les bureaux de vote ferment peu à peu. Il n’y a pas eu d’échauffourée ni de plan de déstabilisation redoutés par Nicolas Maduro même si un climat de tension est perceptible. Le candidat chaviste avait affirmé ces derniers jours que l’opposition fomentait un attentat contre lui. Que des paramilitaires venus de Colombie et d’Amérique Centrale étaient sur le sol vénézuélien et cherchaient à l’assassiner.

 

Finalement, le seul acte malveillant à déplorer pour Nicolas Maduro est le piratage de son compte Twitter. Dans le reste du pays, il n’y a pas eu d’incident majeur. Seulement, le signalement de quelques dizaines de fraudes dans certains bureaux de vote par le général en charge de la sécurité du scrutin.

 

De nombreuses questions en suspens

La première concerne le score de Nicolas Maduro. Lui l’héritier, le dauphin d’Hugo Chavez va-t-il faire le plein de voix comme l’ont annoncé les instituts de sondages ? Ou bien va-t-il être talonné de près par Henrique Capriles, le leader de la vaste coalition de centre droit ?

 

En toile de fond, la variable décisive sera la participation. Cette élection organisée à la hâte après une campagne éclaire d’une dizaine de jours seulement a-t-elle captivée les Vénézuéliens ? Se sont-ils massivement rendus aux urnes après la disparition du Comandante ? Les réponses à ces questions devraient être connues d’ici quelques heures.

See on www.rfi.fr

Publicités

Capriles met en garde contre un trucage du scrutin au Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Alors que les bureaux de vote ont commencé à fermer au Venezuela, le candidat de l’opposition à l’élection présidentielle, Henrique Capriles, met en garde « le pays et le monde contre l’intention de vouloir changer le choix exprimé par le peuple », dans un message publié sur Twitter. Un signal adressé au camp adverse, emmené par au président par intérim Nicolas Maduro, dauphin investi par Hugo Chavez avant sa mort.

Le vice-président vénézuélien Jorge Arreaza a réagi aux propos de Hugo Capriles en assurant que le gouvernement allait « respecter le peuple ». « Attention, attention, Capriles. Attention, l’opposition », a-t-il répondu sur la chaîne officielle VTV.

See on www.lemonde.fr

Les comptes Twitter des chavistes piratés

See on Scoop.itVenezuela

Des pirates informatiques ont détourné le compte Twitter du chef d’Etat par intérim et candidat à la présidentielle Nicolas Maduro dimanche 14 avril, quelques minutes avant la fermeture des premiers bureaux de vote, a dénoncé son directeur de campagne, Jorge Rodriguez. Egalement visés, les comptes « du Parti socialisteunifié du Venezuela et de notre sœur journaliste Teresa Maniglia » ont affiché des messages comme « Fraude electoral by @lulzsecperu #hacked » (« fraude électorale par @lulzsecperu #piraté ») ou « HACKED BY @LUZLSECPERU »(« PIRATE PAR @LUZLSECPERU »).
See on www.lemonde.fr

Les élections en chantant

See on Scoop.itVenezuela

our d’élections au Venezuela. L’attente est, comme toujours, insupportable. Alors, plutôt que d’être scotché sur Twitter à tenter de capter les tendances sous cinquante couches de fausses rumeurs, chantons en chœur.

 

Car, pour ce qui est de chanter, le Venezuela n’est jamais en reste. Qui plus est, les candidats eux-mêmes nous ont concocté quelques chansons bien entraînantes, histoire de nous convaincre jusqu’au dernier moment qu’ils ont la solution.

See on venezuelatina.com

Votez comme un Vénézuélien

See on Scoop.itVenezuela

Je vous invite à voter comme si vous étiez Vénézuélien, ce dimanche 14 avril. Comme vous le savez, le vote est totalement électronique au Venezuela. Même les plus petits hameaux andins et les communautés indiennes les plus éloignées, situées parfois à des heures de piste en 4X4 ou en pirogue, sont équipés des derniers développements électroniques. Une fois le décompte effectué, une parabole, plantée le plus souvent sur le toit de l’école locale, transmet les données via satellite au Conseil national électoral (CNE), à Caracas.

 

Selon la présidente du CNE, Tibisay Lucena, « le système est blindé contre tout risque de fraude ». Les observateurs internationaux le confirment, et même les dirigeants d’opposition en conviennent, du moins en privé. Cela n’empêche évidemment pas certains citoyens, surtout de l’opposition, d’émettre des doutes sur la fiabilité du système. Mais aucune preuve de fraude n’a été jusqu’ici avancée.

 
See on venezuelatina.com