Le Venezuela nage dans le suprême bonheur social

See on Scoop.itVenezuela

Beaucoup ont d’abord cru à une plaisanterie. Mais le « vice-ministère du suprême bonheur social du peuple » existe. Au Venezuela. Sa création, annoncée le 25 octobre par le président, Nicolas Maduro, a été confirmée trois jours plus tard au journal officiel. Sur les réseaux sociaux, les opposants se déchaînent.

 

« Le vice-ministère du suprême bonheur est-il rattaché au ministère de l’amour ou à celui de l’abondance ? », interroge un tweetos qui connaît ses classiques. Carlos Rios, professeur de lycée, trouve injuste la référence à George Orwell. « Au Venezuela, Big Brother passe plus de temps à piquer dans la caisse qu’à gouverner, affirme-t-il. Ce n’est pas le totalitarisme mais la pagaille généralisée qui menace le Venezuela. »

See on www.lemonde.fr

Publicités

Le paradoxal soutien de la fausse gauche française à Hugo Chavez

See on Scoop.itVenezuela

Disons-le d’emblée, une partie de la gauche »européiste et impérialiste française veut faire d’Hugo Chavez sa figure de proue, sa nouvelle estampe pour T-shirt d’antifas casseurs de nationalistes. Il est donc important de démontrer à ces stérilisateurs de figures révolutionnaires – ils ont neutralisé la figure du Che et veulent maintenant faire de même avec Chavez – que bien loin de leur appartenir, Hugo Chavez défendait des valeurs et des idées diamétralement opposées aux leurs et donc hautement révolutionnaires, y compris si elles se répandaient en France !

See on diktacratie.com

Hugo Chávez serait «apparu» à Caracas

See on Scoop.itVenezuela

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a assuré mercredi soir que le visage de son prédécesseur avait fait son apparition dans un tunnel du métro de Caracas, devant des ouvriers, photo à l appui.

 

«Regardez cette forme, un visage. Cette photo a été prise par les travailleurs, les ouvriers. Qui voyons-nous dans ce visage? Un regard (…) le regard de la patrie qui est partout. (…) Les travailleurs sont là, à l’œuvre, et une image leur apparaît sur le mur, puis, comme elle est apparue, elle disparaît. Chávez est partout», a déclaré M. Maduro, souriant, lors d’une réunion publique à Caracas.

See on www.lessentiel.lu

Les origines colombiennes du président vénézuelien, Nicolas Maduro

See on Scoop.itVenezuela

Le président vénézuelien, Nicolas Maduro, est-il (aussi) colombien? C’est la folle rumeur qui agite depuis quelques mois le Vénézuela, notamment depuis qu’un ancien ambassadeur panaméen auprès de l’organisation des Etats américains, (OEA), Guillermo Cochez, a rendu public un certificat de naissance selon lequel l’ancien dauphin de Hugo Chavez serait originaire de Cúcuta, ville colombienne frontalière. 
  
Le détail a son importance, car si l’information se révèle exacte, l’élection de Nicolas Maduro serait automatiquement invalidée. La constitution de 1999, votée par Hugo Chavez, impose en effet, à tout candidat à la présidence, d’être uniquement de nationalité vénézuelienne. 

See on www.marianne.net

@ReporteYa: le journalisme citoyen du #Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

“Reporte Ya” (“Raconte Maintenant”) est le nom de l’un des plus connus des réseaux vénézuéliens de journalisme citoyen. Avec  près de 65.000 personnes qui le suivent, @ReporteYa est en lien direct avec la presse écrite traditionnelle comme le journal  El Nacional. Il montre l’exemple d’une collaboration entre le journalisme professionnel et le journalisme citoyen et démontre une fois de plus la nécessaire coopération dans le domaine de l’information.

 

Cette semaine ils nous racontent comment la croissance de la technologie mobile a permis le développement de ce phénomène appelé “journalisme citoyen”.

See on fr.globalvoicesonline.org

“Parents orphelins”: L’émigration vénézuelienne vue par ceux qui restent

See on Scoop.itVenezuela

Pour la première fois dans l’histoire du Venezuela, on peut affirmer qu’une diaspora vénézuelienne importante est en train de se créer. Bien qu’on ne dispose pas de chiffres précis ou actualisés, on estime pour l’année 2010 que plus d’un million de ressortissants ont quitté le pays.

 

Les adieux entre parents et amis sont des scènes de plus en plus fréquentes mais ce thème avait suscité peu de débats sur la toile avant la vidéo controversée ”Caracas, ciudad de despedidas” [Caracas, ville des adieux], à l’origine de discussions enflammées sur les réseaux sociaux à propos du mouvement migratoire qui touche le pays depuis l’an 2000.

See on fr.globalvoicesonline.org

Cuba, Venezuela y Haití: La coopération tripartite ira jusqu’au bout de ses projets

See on Scoop.itVenezuela

Une délégation cubaine et vénézuélienne entame une visite de deux jours dans le pays dans le cadre de la coopération tripartite Haïti- Venezuela- Cuba. Des rencontres avec le président Michel Martelly, le Premier ministre Laurent Lamothe et le président du Sénat Dieuseul Simon Desras, figurent dans l’agenda de cette délégation. Les trois pays veulent aller jusqu’au bout dans les projets initiés.

See on www.nodal.am

“Maximo Vizcaya est vivant”. La lente construction de l’État communal au Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Le 20 octobre 2012, deux semaines après sa victoire électorale, Hugo Chávez réalisait son premier et unique Conseil des Ministres de la nouvelle étape de gouvernement. Point principal : la construction de l’État communal, afin de rendre irréversible la révolution bolivarienne.

 

Un an après ce “coup de barre” et sept mois à peine après la mort de Chávez, la Révolution Bolivarienne affronte la déstabilisation économique impulsée par une droite renforcée des dernières élections et décidée à rejouer le coup d’État de 2002. Face à ce scénario (mélange des scénarios chilien et nicaraguayen) qu’il affronte depuis sa prise de fonctions le 19 avril 2013, le gouvernement de Nicolás Maduro a défini la lutte contre la corruption et contre l’accaparement comme axes d’action immédiats. La stratégie à plus long terme est double : renforcer la production nationale (Maduro a rappellé aux députés que 75 % du PIB restent aux mains du secteur privé) et mettre en oeuvre l’État Communal pour poursuivre le transfert du pouvoir aux citoyens. Maduro y ajoute une offensive culturelle (travail sur le terrain avec les mouvements de jeunes, formation théâtrale pour les enfants de l’école publique, etc..) pour freiner l’offensive des médias privés de masse, majoritaires

See on venezuelainfos.wordpress.com