La voix d’outre-tombe d’Hugo Chavez divise le Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Quand Hugo Chavez est mort le 5 mars dernier, les Vénézuéliens ont défilé par milliers devant le cercueil ouvert de leur président, pour lui rendre un dernier hommage. Ce qui n’empêche pas, 7 mois plus tard, qu’un enregistrement attribué au défunt fasse polémique dans le pays : une voix ressemblant étrangement à l’ancien tribun affirme qu’il est toujours en vie, captif et trahi par ses amis.

« Je veux que tu dises aux autres qu’aujourd’hui, le 16 septembre, je suis plus vivant que jamais », dit l’enregistrement relayé par le Guardian, s’adressant au frère du défunt, Adan Chavez. « Qui aurait pensé que notre ennemi était infiltré ? Combien d’embrassades ils m’ont donné, combien de poignées de mains et de mensonges », ajoute la voix au sujet de l’entourage de l’ancien président.

L’absurdité du procédé ne l’a pas empêché de générer une dispute nationale au Venezuela, les pro et les anti-Chavez s’en renvoyant la responsabilité. Ce week-end, le président Nicolas Maduro en personne s’est saisi du sujet, accusant l’opposition « d’inventer ces enregistrements », sans « respect pour la mémoire d’Hugo Chavez ». Le frère du défunt a dénoncé un « montage dégoûtant » et a jugé nécessaire de rappeler que l’ex-président « avait été enterré » et n’avait « jamais envoyé de message de ce genre ».

Les avis divergent sur un éventuel objectif politique de la grotesque imposture. Pour le président de l’Assemblée nationale, il s’agit d’un moyen pour l’opposition de « démoraliser le peuple » et de le décourager de se rendre aux urnes lors des élections municipales à venir en décembre. Certains analystes y voient en revanche un moyen pour la majorité de blâmer et discréditer l’opposition. Nicolas Maduro, qui avait dénoncé un complot des Etats-Unis derrière le cancer qui a emporté Hugo Chavez, n’en serait pas à sa première fantaisie politique…

See on www.metronews.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.