Venezuela : à propos d’une attaque sournoise !

See on Scoop.itVenezuela

Courrier international rapporte une drôle d’affaire : il y aurait au Venezuela une pénurie de papier toilette. Le gouvernement a pris les choses en main : deux douzaines de militaires, en tenue et en armes, ont eu la mission de protéger des fonctionnaires qui inspectent l’entreprise privée Manpa, principal producteur de PQ, couches culottes et protections hygiéniques. Tant que dure l’inspection, les frais d’entretien des militaires sont à la charge de l’entreprise !

 

Les fonctionnaires sont chargés de vérifier le processus d’approvisionnement et la chaîne de production. Ils semblent, en effet, soupçonner un sabotage !

 

Il n’y aurait rien d’étonnant à ça. Le capital vénézuélien, sous autorité étasunienne, combat en permanence le gouvernement populaire. Et l’affaire n’est pas anodine : c’est une agression du capital qui cherche à déstabiliser le gouvernement du Président Maduro en créant des difficultés à la population. Les réactionnaires critiquent le contrôle des prix et le contrôle des changes. C’est-à-dire qu’ils condamnent « les contrôles » pour recouvrer « leur liberté » ! Liberté d’extorquer, liberté d’exploiter, liberté de ruiner ! Ils ne l’ont pas et en sont fort marris !

See on www.agoravox.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.