C’est encore loin la Commune ?

See on Scoop.itVenezuela

La commune est une réalité de l’organisation populaire qui se construit jour après jour, par le bas, avec effort et comme un horizon immense où se trouvent les rêves individuels et collectifs dans lesquels les uns rendent les autres possibles. Face à ces problèmes qui surgissent et parfois découragent apparaît ce que le compagnon de Maruja, Carlos Muñoz, définit comme « l’invention » : l’initiative et la créativité populaires, celles qui permettent de construire en économisant, de s’armer avec les moyens disponibles, sous la pluie, le soleil et dans la nuit.

La commune rurale possède, en outre, une force unique : elle produit des aliments, la vie. Et Piritu Becera le fait sur des milliers d’hectares qui, auparavant, étaient improductifs parce qu’ils étaient aux mains de grands propriétaires et parce que, dans la logique du grand capital, il n’était pas rentable de les exploiter. Ces étendues étaient alors des terres oisives qui n’avaient d’autre place dans le modèle rentiste pétrolier que celle d’être louées pour l’élevage ou pour que le paysan soit exploité pendant le jour pour ensuite voir les étoiles, affamé, depuis sa maison sans toit.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.