Venezuela: l’armée peut-elle gagner la guerre économique du papier toilette?

See on Scoop.itVenezuela

Après plus de six mois de pénuries, le gouvernement vénézuélien a décidé d’employer la manière forte. Une équipe d’administrateurs, protégés par l’armée, doit relancer la plus grande usine de papier toilette du pays. Caracas, aux prises avec une situation économique ubuesque, ne trouve toujours pas comment garantir à la population d’être livrée en produits hygiéniques, aliments de base… et en sapins de Noël.

Aux grands maux, les grands remèdes : pour faire face aux pénuries de produits de consommation courante, le président Nicolas Maduro a décidé fin septembre de déployer l’armée dans les usines de papier toilette. Au Venezuela, il est devenu difficile, depuis le début de l’année, de se procurer certains biens pourtant primordiaux, du dentifrice au lait en passant par le sucre et les précieux rouleaux hygiéniques.

Le papier toilette, devenu le symbole de la déroute économique nationale, est une cible stratégique. Jorge Arreaza, chaviste convaincu – il a épousé l’aînée de l’ancien président – déploie l’Organe pour la défense populaire de l’économie et la distribution de base. Baptisé Sundecop, ce comité d’experts doit explorer l’usine de Manpa, dans l’Etat d’Aragua, où est produite la majeure partie des rouleaux vénézuéliens. Sous la protection de la Garde nationale, ils ont pour mission de lister les « irrégularités » et les « corrections » à apporter pour forcer la production. Le rapport, prévu pour être remis sous quinze jours, se fait toujours attendre.

See on www.rfi.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.