L’alphabétisation au Venezuela, fruit de la volonté politique d’Hugo Chavez et de Fidel Castro

See on Scoop.itVenezuela

« Il y a exactement 8 ans, l’UNESCO a déclaré que l’illettrisme avait été éradiqué au Venezuela, grâce à la volonté d’Hugo Chavez et de Fidel Castro », a rappelé lundi la présidente de la Fondation Mission Robinson, Marisol Calzadilla.

 

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a affirmé sur le réseau social Twitter que seule la révolution du leader Hugo Chavez avait pu libérer le Venezuela de l’analphabétisme.

 

Le 28 octobre 2005, l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, les Sciences et la Culture) a déclaré le Venezuela en tant que nation affranchie de l’illettrisme après une campagne qui alphabétisa environ 1 486 000 personnes avec la méthode cubaine « Oui, je peux » .

Selon Calzadilla, le recrutement de la Mission est quotidien et quelques 25 000 d’éducateurs continuent, disséminés dans tout le pays, le travail d’enseignement.

« Nous continuons la tâche en convainquant, en attirant, en cherchant ces personnes (analphabètes) jusque sous les pierres », a-t-elle assuré.De même, elle a expliqué que le programme s’est diversifié : la Mission Robinson 1 pour apprendre à lier et à écrire, la 2 pour continuer les études jusqu’au sixième degré, et la 3, appelée cercle d’études, pour créer l’habitude de lire et favoriser la formation sur divers thèmes.

« Le Venezuela, accompagné par Cuba, a réussi à soutenir (de plus) les pays frères de Bolivie et du Nicaragua pour qu’ils soient déclarés territoires libérés de l’analphabétisme », a ajouté Calzadilla, faisant allusion à la Mission Robinson Internationale, présentée en 2006.

See on www.legrandsoir.info

Publicités

Les commentaires sont fermés.