Venezuela: 50 sites internet consacrés au cours parallèle du dollar fermés

See on Scoop.itVenezuela

Les autorités vénézuéliennes ont récemment fermé plus de 50 sites internet qui publiaient la cotisation du dollar au marché parallèle, dans ce pays où le change de devises est strictement contrôlé depuis 2003.

 

« Plus de 50 pages internet qui contenaient les cotations spéculatives du dollar ont déjà été bloquées », a annoncé la Commission nationale des télécommunications (Conatel), dénonçant une volonté des créateurs de ces sites « de générer une bulle spéculative et une spirale inflationniste irréelle ».

 

Samedi, le président Nicolas Maduro avait déjà annoncé la fermeture de plusieurs de ces portails, accusés d’entretenir la « guerre économique » déclenchée selon le gouvernement par l’opposition et ses soutiens à l’étranger et qui se traduit actuellement par une forte inflation (plus de 54% sur un an en octobre) et des pénuries récurrentes.

 

Le gouvernement accuse notamment le secteur privé d’usure et de spéculation consistant à importer des produits manufacturés payés avec des dollars fournis par l’Etat au taux officiel (6,3 bolivares pour un dollar) pour les revendre dans les magasins au prix du dollar au marché parallèle, huit fois plus cher.

 

Le Venezuela a imposé un strict contrôle des changes en 2003, qui a provoqué une envolée du billet vert au marché noir.

Les sites internet informant du cours parallèle du dollar, bien qu’interdits, existent depuis plusieurs années et ne cessent de réapparaître au gré des campagnes de fermeture menées par les autorités.

See on www.jeanmarcmorandini.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.