Caracas renforce son « offensive économique », 100 arrestations

See on Scoop.itVenezuela

Près d’une semaine après le lancement d’une « offensive économique » contre les prix abusifs, le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé jeudi l’arrestation d’une centaine de gérants de magasins.

 

« Nous avons en ce moment plus de 100 bourgeois derrière les barreaux », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours à la nation.

 

Le président socialiste, qui a pris en avril la succession de son mentor Hugo Chavez, mort le 5 mars, a également annoncé la mise en place prochaine de nouvelles règles pour limiter les profits des entreprises dans une fourchette de 15 à 30%.

 

Certains magasins abaissent leurs prix préventivement.

 

« On a tout baissé de 10 à 15% mais ce n’est pas juste. Je ne peux plus prendre de bénéfice maintenant », a déclaré le propriétaire d’une petite boutique de produits électroniques. « Je suis d’accord pour qu’ils s’attaquent aux gros poissons, aux vraisspéculateurs, mais ils risquent de nuire à tout le monde. »

 

Le taux d’inflation au Venezuela, 54% en rythme annuel, est le plus élevé d’Amérique latine.

 

La campagne engagée par Maduro devrait l’aider à rassurer les couches défavorisées, inquiètes devant la hausse des prix et la pénurie de produits de base comme le lait ou le papier toilette, à trois semaines des élections municipales du 8 décembre. De nombreux Vénézuéliens applaudissent ces mesures.

 

D’autres redoutent qu’elles ne débouchent sur des violences, alors qu’une quarantaine de pillages ont été recensés en une semaine par l’Observatoire vénézuélien des conflits sociaux.

See on www.lesechos.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.