Le Venezuela dénonce ce qu’il qualifie d’ingérence américaine dans ses affaires intérieures

See on Scoop.itVenezuela

Le gouvernement vénézuélien a condamné jeudi ce qu’il a qualifié d’ingérence américaine dans ses affaires intérieures, suite à la critique de Washington portant sur une nouvelle loi vénézuélienne qui élargit les pouvoirs du président Nicolas Maduro.

 

La porte-parole du Département d’Etat américain, Jen Psaki, a critiqué mercredi la nouvelle loi vénézuélienne qui accorde au président vénézuélien le pouvoir de gouverner par décret pendant un an, une mesure d’urgence afin de combattre la corruption et traiter les problèmes économiques.

 

Même si ce cas de figure est prévu dans la constitution vénézuelienne, Mme Psaki a jugé que « cela n’en fait pas quelque chose de bien ».

 

« Ces commentaires de Mme. Paksi sont un nouvel exemple d’ingérence dans les affaires du Venezuela », a déclaré le ministère vénézuélien des Affaires étrangères dans un communiqué.

 

Ces commentaires démontrent seulement « l’ignorance de Washington de la réalité et du cadre de travail légal de notre pays, particulièrement de notre Constitution, qui autorise le président à gouverner par décret », a souligné le communiqué. 

See on french.china.org.cn

Publicités

Les commentaires sont fermés.