Venezuela: pour lutter contre la crise, les commerçants dans le viseur

See on Scoop.itVenezuela

Au cours d’une allocution au palais présidentiel de Miraflores retransmise par les médias, le président a demandé aux militaires, policiers et fonctionnaires de justice chargés de vérifier les prix dans les magasins, d' »agir avec toute la sévérité de la loi » à l’encontre des commerçants affichant des tarifs trop élevés et de « procéder à leur arrestation immédiate » en cas de hausses abusives.

 

Il a également annoncé la limitation à 250 bolivares (40 dollars au change officiel) le mètre carré des loyers des établissements commerciaux et rappelé que « la Constitution interdit de facturer des loyers en devise étrangère ».

 

Par ailleurs, le président a officialisé la création d’un Centre du commerce extérieur et de la Corporation vénézuélienne du commerce extérieur, organismes destinés à centraliser « la politique nationale d’allocation de devises, les exportations, les importations, les investissements étrangers et les investissements à l’extérieur ».

 

Parallèlement, le chef de l’Etat a annoncé l’augmentation de 3,5% (à 16%) du taux de rémunération des comptes épargne jusqu’à 20.000 bolivares, au nombre de 19 millions – pour 30 millions d’habitants – afin de « récompenser l’épargne ».

 

Quelques jours auparavant, Nicolas Maduro avait affiché son intention de « renforcer le nouvel ordre économique (dans le sens d’une) transition vers le socialisme », niant toutefois fermement toute collectivisation des moyens de production.

See on www.google.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.