La crise économique au Venezuela est provoquée par la gabegie et la corruption du pouvoir

See on Scoop.itVenezuela

La « guerre économique » déclarée par le président Nicolas Maduro vise à faire porter le chapeau de la hausse des prix, qui ronge le pouvoir d’achat des Vénézuéliens, aux commerçants. Maduro tente d’éviter l’érosion de la majorité présidentielle aux élections municipales du 8 décembre, qui entamerait sa propre légitimité, mise à mal par le scrutin présidentiel contesté du 14 avril.

 

L’inflation atteint des records inédits au Venezuela : 54 %. Pour certains analystes, on peut d’ores et déjà parler d’hyperinflation. L’origine de l’explosion des prix s’explique par le contrôle des changes introduit depuis dix ans et les distorsions qu’il suscite sur les importations. Cela se traduit notamment par des pénuries des biens de consommation courante. Tandis que la cotation officielle du dollar est fixée à 6,30 bolivars, le billet vert sur le marché parallèle est échangé à 70 bolivars, onze fois plus (cette information est interdite par le gouvernement, qui sanctionne également toute information sur les pénuries).

 

Selon l’économiste Orlando Ochoa, « le Venezuela ne souffre pas d’une simple crise de désapprovisionnement, mais d’une crise des changes ». Il y a pénurie dans la provision de devises de la Banque centrale et du secteur productif, « un véritable goulot d’étranglement ».

jlcrcfx‘s insight:

Une vision catastrophiste…

See on america-latina.blog.lemonde.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.