Le Venezuela entre risque d’effondrement et ajustements

See on Scoop.itVenezuela

Conforté par les élections municipales du 8 décembre, qui ont vu la nette victoire du Parti socialiste unifié du Venezuela, le président Nicolas Maduro amorce-t-il un virage économique ? Les indicateurs – tous au rouge – et les agences de notation l’y poussent.

Mercredi 18 décembre, Moody’s Investor Services a ainsi dégradé la note de la dette vénézuélienne en monnaie locale et étrangère de B1 et B2 à Caa1 et Caa2, respectivement. La semaine dernière, c’était Standard & Poor’s qui revoyait à la baisse la note des bons émis par PDVSA, l’entreprise publique de pétrole qui faitvivre le pays, et ceux de la banque centrale.

 

Moody´s s’inquiète du « risque croissant d’effondrement économique et financier du pays ». Le déclassement, précise l’agence de notation, résulte « des déséquilibres macro-économiques qui deviennent intenables ».

« La situation est difficile, un ajustement inévitable. Mais, fort de ces gigantesques réserves de pétrole – les premières du monde – le Venezuela a encore du lest. LaChine n’est pas la seule à convoiter les ressources de la Ceinture de l’Orénoque. Elle va continuer à prêter, quoi que disent les agences de notation », juge un investisseur français qui ne veut pas dire son nom. Il ne croit pas au « scénario catastrophe », sauf explosión sociale « impossible à prédire ».

See on www.lemonde.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.