En 1906, le Venezuela se heurtait (déjà) au contrôle français de l’information sur l’Amérique latine.

See on Scoop.itVenezuela

L’expulsion en janvier 1906, du chargé d’affaires français Oliver Taigny, et la rupture ultérieure des relations diplomatiques entre le Venezuela et la France résultèrent d’un rappel au respect de la souveraineté du Venezuela de la part du président Cipriano Castro. Lequel rompit le contrat qui liait le pays et la Compagnie Française des Câbles téléphoniques, qui fut compromise dans la conspiration des caciques dirigée par Manuel Antonio Matos et le blocus des côtes vénézuéliennes émanant d’un certain nombre de puissances européennes.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.