Venezuela, le pays aux cinq taux de change

See on Scoop.itVenezuela

« Sicad 2 ». C’est le nom d’un nouveau système financier permettant au pays de disposer de dollars plus facilement. Les détenteurs d’obligations libellées en bolivar pourront en convertir le produit en dollars à un certain taux. Un mécanisme qui vient compléter « Sicad 1 », qui suit la même philosophie et a le même objectif : éviter une pénurie de dollars synonyme de difficultés économiques et troubles sociaux. Il a un besoin vital d’une devise stable comme le dollar, du fait de l’inflation très élevée du pays qui érode la valeur du bolivar. Cette année, le pays prévoit d’injecter plus de 40 milliards de dollars dans son économie, dont une dizaine au travers de Sicad 1 et 2.

A coté de ces 2 taux de change, il existe un taux officiel fixe de 6,3 bolivars par dollar pour les biens de première nécessité et un second à 11,3 pour les autres biens. Mais sur le marché noir, c’est un tout autre « son de cloche » : ce sont 84 bolivars qu’il faut débourser au bas mot pour obtenir un dollar. Depuis l’été, la devise ne cesse de s’effondrer sur ce marché officieux. Elle se traitait auparavant autour de 20 bolivars par dollar. Le pays dispose ainsi de 5 taux de change… L’inflation massive a encore augmenté en janvier, à 56 % en rythme annuel, contre 20 % un an plus tôt. Or une économie en « hyper-inflation » nécessite une devise « hyper-contrôlée » et encadrée. Livrée aux seules forces du marché et de la spéculation, le bolivar risquerait de s’effondrer entraînant avec elle toute son économie.

See on www.lesechos.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.