Venezuela: Maduro face à la colère de son peuple

See on Scoop.itVenezuela

La manifestation de Caracas, la plus importante depuis que Nicolas Maduro a succédé en mars à Hugo Chavez (1999-2013), s’est achevée par des affrontements.

 

Le gouvernement du Venezuela n’a pas réussi à mobiliser en masse ses partisans jeudi, en réponse aux manifestations la veille d’étudiants et d’opposants, qui ont à nouveau défilé à Caracas.

 

Des unités de la police antiémeute surveillaient les points stratégiques de la capitale vénézuélienne tandis que quelque 2.000 étudiants opposés au gouvernement du président Nicolas Maduro ont à nouveau manifesté, au lendemain d’une mobilisation de l’opposition qui s’est achevée dans le sang avec au moins trois personnes tuées par balles.

 

Nicolas Maduro a donné l’ordre mercredi soir de renforcer la sécurité dans les principales villes du Venezuela. « Il n’y aura pas de coup d’Etat au Venezuela, ayez-en la certitude absolue. La démocratie continuera, la révolution continuera », avait affirmé le président vénézuélien dans une allocution radio-télévisée. « S’exprimer n’est pas un coup d’Etat (…) Un civil ne commet pas un coup d’Etat », a répliqué Henrique Capriles jeudi.

See on www.lalibre.be

Publicités

Les commentaires sont fermés.