Venezuela : partisans et opposants au pouvoir de nouveau dans la rue

See on Scoop.itVenezuela

Partisans du pouvoir et opposants ont manifesté, samedi 15 février au Venezuela, dans un duel à distance engagé depuis douze jours par des étudiants opposés au gouvernement et marqué mercredi par des affrontements qui ont fait trois morts.

Vêtus de blanc pour la plupart et munis de nombreux drapeaux vénézuéliens, quelque 3 000 militants en faveur de l’opposition, dont une majorité d’étudiants, étaient rassemblés à la mi-journée sur une place de l’est de Caracas et alentour.

 

Ces mobilisations de l’opposition s’inscrivent dans le cadre du mouvement de protestation contre le gouvernement lancé par des étudiants qui s’insurgent contre la vie chère, l’insécurité et les pénuries dans ce pays pétrolier, qui dispose des plus importantes réserves de la planète.

 

Dans le centre, plusieurs milliers de partisans du gouvernement socialiste ont également répondu à l’appel lancé jeudi soir par le président pour un rassemblement « pour la paix et contre le fascisme », terme habituellement utilisé par les autorités pour désigner les opposants. Ces derniers sont accusés par les autorités de fomenter les violences pour tenter de provoquer « un coup d’Etat ».

 

Arborant des vêtements et drapeaux de la couleur rouge du parti au pouvoir et des pancartes à l’effigie du libérateur Simon Bolivar et du président Hugo Chavez(1999-2013), les militants en faveur de Nicolas Maduro, rassemblés en divers points de la capitale, ont convergé vers le centre-ville malgré une chaleur accablante. Les deux camps ont également organisé des rassemblements dans plusieurs autres villes du pays, dont San Cristobal, Mérida, El Vigia (ouest) et Valencia (nord).

See on www.lemonde.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.