«Allumer la rue», la stratégie risquée de l’opposition

See on Scoop.itVenezuela

Les manifestations et violences pourraient mener à une confrontation sanglante avec les milices du régime et à une division des anti-Maduro. 

Le choix des manifestations systématiques dans la rue et des violences qui s’ensuivent pourrait cependant s’avérer une stratégie perdante pour la Mesa de la unidad democrática (MUD, une opposition éclectique qui va du centre gauche à la droite dure). Le mouvement, divisé entre tenants de la légalité et ultras, est aujourd’hui au bord de l’implosion. Il tente de récupérer une voix unitaire en stigmatisant les «irresponsables» qui profitent des manifestations pour s’en prendre violemment aux tenants du pouvoir. De leur côté, les nervis du régime – milices populaires, simples policiers ou groupes extrémistes – sont prêts à en découdre. Dans un pays où les armes circulent en toute liberté, la confrontation peut s’avérer sanglante.

See on www.liberation.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.