Venezuela : conférence « pour la paix » et barricades à Caracas

See on Scoop.itVenezuela

Les étudiants vénézuéliens opposés au président Nicolas Maduro ont maintenu la pression lundi, au moment où le gouvernement entamait des consultations en vue d’un dialogue national.

 

Mais plusieurs analystes doutaient de la portée du geste d’ouverture du chef de l’Etat. « Le gouvernement perçoit une pression croissante au sein de l’opinion publique nationale et internationale et trouve une opportunité d’apaisement avec ce dialogue », estimait notamment le politologue John Magdaleno. Le gouverneur du riche Etat de Miranda a notamment annoncé qu’il ne participerait pas à la réunion, dénonçant « répression et violations des droits humains ».

Des voix discordantes se sont fait entendre jusqu’au sein du propre camp de M. Maduro. Lundi, José Gregorio Vielma Mora, gouverneur du parti au pouvoir dans l’Etat de Tachira (ouest), a qualifié de « grave erreur » l’arrestation de l’opposant Leopoldo Lopez, détenu dans une prison militaire depuis près d’une semaine et accusé notamment d’incitation à la violence.

See on www.lemonde.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.