Le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec le Panama

See on Scoop.itVenezuela

Le président Maduro a décidé de rompre ses relations diplomatiques et économiques avec le Panama, furieux que ce dernier ait proposé une réunion de l’Organisation des Etats américains (OEA) pour évoquer la tension au Venezuela. Face à la réaction de Caracas, le Panama a rappelé son ministre des Affaires étrangères, en visite officielle en Espagne.

Devant tous les invités, dont les présidents de Bolivie, de Cuba et du Nicaragua, Nicolas Maduro s’en est pris à son homologue panaméen Ricardo Martinelli, l’accusant d’être un président de droite qui a systématiquement œuvré contre le Venezuela, et ouvrant la voie à une intervention de l’OEA. Suite à cette déclaration, le principal intéressé s’est déclaré surpris. Dans un communiqué, il considère inacceptables les outrages prononcés par son homologue à son encontre, l’accusant de lancer un écran de fumée pour nier la réalité de son pays.

 

Pour le secrétaire général de l’OEA, José Miguel Insulza, il serait utile qu’une délégation soit reçue au Venezuela pour initier une médiation avec l’opposition. Hors de question, a cependant répliqué Nicolas Maduro, accusant l’OEA d’interventionnisme. Pour l’opposant vénézuélien Henrique Capriles, cette rupture des relations avec le Panama est encore un moyen de détourner l’attention de la crise actuelle. Une session privée doit se tenir au siège de l’OEA à Washington ce jeudi, avec les représentants du Conseil permanent de l’organisation.

See on www.rfi.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.