Venezuela: Orwell renvoyé au vestiaire

See on Scoop.itVenezuela

A Valencia, dans le centre du pays, des étudiants de droite pendent les effigies de militants bolivariens, dans le plus pur style du paramilitarisme colombien ou des cartels mexicains.

En transformant les violences de l’extrême droite vénézuélienne en « révolte populaire », en rhabillant en « combattants de la liberté » des jeunes issus des classes aisées et nostalgiques de l’apartheid des années 90, c’est d’abord contre les citoyens européens que l’uniformisation médiatique a sévi : la majorité des auditeurs, lecteurs et téléspectateurs ont accepté sans le savoir une agression visant à annuler le choix des électeurs et à renverser un gouvernement démocratiquement élu. Sans démocratisation en profondeur de la propriété des médias, la prophétie orwellienne se fait timide. 

See on venezuelainfos.wordpress.com

Publicités