L’opposition divisée au Venezuela, les troubles continuent

See on Scoop.itVenezuela

Les appels répétés de Nicolas Maduro au dialogue divisent les leaders de l’opposition. Ces derniers ont imposé des conditions avant toute discussion, déclarant qu’ils refusaient de prendre part à une « séance photo » et qu’ils redoutaient que le gouvernement n’évoque des questions telles que la corruption, l’impunité ou le sort des prisonniers politiques.

 

L’Union démocratique (coalition qui fédère l’opposition) a déclaré vendredi qu’elle ne participerait au dialogue avec le président que si une « personne de bonne foi » était nommée médiateur et que la rencontre était retransmise en direct par les médias.

 

L’opposition s’est montrée profondément divisée pendant des années avant de faire preuve d’une remarquable cohésion avant les élections présidentielles de 2012 et en avril 2013, au moment de l’élection du successeur d’Hugo Chavez.

 

Des désaccords sont réapparus entre les partisans des manifestations de rues pour chasser le président du pouvoir et les autres, dont la stratégie est de consolider le soutien dont ils disposent dans les villes et les Etats qu’ils gouvernent en laissant les dysfonctionnements économiques affaiblir le gouvernement.

 

Même si les opposants de Nicolas Maduro condamnent la violence par le biais d’une petite minorité, ils continuent néanmoins de soutenir les mobilisations de rues, qui débouchent fréquemment sur des affrontements.

 

See on tempsreel.nouvelobs.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.