Venezuela : qui sont les anti-Maduro ?

See on Scoop.itVenezuela

Olivier Dabène, professeur à Sciences-Po, spécialiste de l’Amérique du sud précise:

“Tous les manifestants ne sont pas des anti-Chavez de droite. Il y a une grande partie de jeunes qui sont exaspérés par la dégradation de leurs conditions de vie (inflation, pénuries, violence). Mais c’est vrai qu’une partie de la droite qui n’a jamais accepté ce régime est tentée par la solution insurrectionnelle. On peut dire que mouvement n’est pas homogène. Même au sein de l’opposition de droite, il y a des modérés (Capriles) et des jusqu’au-boutistes. Mais il y a aussi des modérés et des radicaux au sein du gouvernement. Maduro n’est pas aussi habile que Chavez pour préserver l’unité de son camp. La violence a été déclenchée par des milices paramilitaires au service du gouvernement, mais que personne ne semble contrôler.”

 

Même si le gouvernement Maduro semble ébranlé par les événements, il est peu probable que ceux-ci le mènent à sa chute. Maduro est critiqué à droite mais aussi à sa gauche. Certains militants lui reproche de ne pas être assez ferme et d’avoir accepté, même de manière hypocrite, de rencontrer les opposants. On le critique notamment pour sa rencontre avec le Fedecamaras, le Medef vénézuélien. Les signes de protestation sont aussi beaucoup plus rares dans les quartiers populaires où les programmes et les missions lancés par Chavez sont encore perçus comme positifs.

See on www.lesinrocks.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.