Le Venezuela accuse les Etats-Unis de complot

See on Scoop.itVenezuela

La procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega Diaz, a accusé vendredi à Genève les Etats-Unis de vouloir financer des « actions violentes » après que des parlementaires américains eurent proposé de libérer des fonds pour aider des organisations et des militants.

 

Les parlementaires américains ont demandé que cet « argent » soit débloqué « pour, sans aucun doute, financer ces actions violentes qui sont en train de se produire au Venezuela, pour acheter du C4 (un explosif, ndlr) », a déclaré Mme Diaz, lors d’une conférence de presse à Genève, en marge du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. 

Elle a également averti que toute personne qui recevrait des fonds de l’étranger pour faire de la politique au Venezuela serait punie au nom de l’article 40 de la Constitution. 

Jeudi, des sénateurs américains ont présenté un projet de loi qui prévoit de mettre en place des sanctions contre les autorités du Venezuela qui seraient impliquées dans les violations des droits de l’Homme et de débloquer 15 millions de dollars (10,8 millions d’euros) pour aider différentes organisations de défense des droits de l’Homme, journalistes, activistes et autres manifestants poursuivis au Venezuela. 

Le projet, parrainé par trois sénateurs démocrates et deux sénateurs républicains, doit en principe être discuté dans deux semaines devant le Comité des Affaires étrangères du Sénat. 

See on www.7sur7.be

Publicités

Les commentaires sont fermés.