« Les collectifs sont synonymes d’organisation, non de violence »

See on Scoop.itVenezuela

POURQUOI LES MÉDIAS INTERNATIONAUX N’ONT JAMAIS PARLÉ DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE EN CONSTRUCTION DEPUIS QUINZE ANS. ENTRETIEN AVEC LE SOCIOLOGUE REINALDO ITURRIZA, MINISTRE DES COMMUNES ET DES MOUVEMENTS SOCIAUX.

 

Une des traits de l’extrême-droite qui s’est récemment insurgée contre les résultats électoraux au Venezuela ou au Salvador est sa « culture paramilitaire ». L’idée est de détruire tout ce qui bouge en matière de démocratie participative, assassiner sélectivement des dirigeants communaux, installer une culture de la peur. Les médias privés, hégémoniques dans ces deux pays, contribuent à cette campagne de  criminalisation des mouvements sociaux. C’est sur ce combat d’arrière-garde (mais aussi et surtout sur la construction de l’État communal, occultée depuis quinze ans par les médias internationaux) que le journaliste Clodovaldo Hernandez a interrogé le sociologue critique et enseignant universitaire Reinaldo Iturizza, nommé Ministre de la Commune et des Mouvements Sociaux par Nicolas Maduro.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.