Le Venezuela cherche à relancer l’économie et surmonter les pénuries

See on Scoop.itVenezuela

Contesté dans les rues de tout le pays depuis le début du mois de février, le président vénézuélien, Nicolas Maduro lâche du lest et tente de rétablir la confiance des chefs d’entreprise.

Depuis lundi 24 mars, le Venezuela dispose d’un troisième système de change, dit Sicad 2 (Système de change de devises alternatif). 

Ce nouveau système est censé rapprocher le dollar officiel, échangé à 6,30 bolivars, de sa valeur réelle sur le marché noir, où le billet vert atteint jusqu’à 70 bolivars.

 

Le nouveau Sicad est un système assez bureaucratique, qui risque, toutefois, de ne pas satisfaire les entreprises et les particuliers à la recherche de dollars pourrégler leurs importations ou voyager à l’étranger.

 

Le demandeur devra être titulaire d’un compte en banque en dollars au Venezuela. Aussi bien les acheteurs que les vendeurs devront certifier l’origine et la destination de l’argent et prouver qu’il ne s’agit pas de fonds illicites.

 

Si le succès du nouveau système de change s’annonce pour le moins problématique, il révèle au grand jour la dépréciation de la monnaie nationale.

 

Le chef de l’opposition, Henrique Capriles Radonski, a dénoncé la « méga dévaluation » de l’ordre de 500 % et qualifié l’entrée en vigueur du Sicad 2 de « lundi noir ».

Il a interpellé le président Maduro en ces termes : « Nicolas, notre pays a désormais le salaire minimum le plus bas d’Amérique latine, après Cuba ». Et d’ajouter : « Le gouvernement a détruit l’appareil productif national ».

.

See on www.lemonde.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.