Mensonges et omissions médiatiques sur le Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Suite aux violences de février dernier, au Venezuela, provoquées par des groupes fascistes liés à l’opposition de droite, le directeur états-unien du Center for Peace and Justice, Tom Hayden, dénonce la désinformation et critique la presse internationale pour ne pas avoir montré la vraie version des faits.

 

Les nouvelles internationales, dit-il, montrent un appui évident aux violentes protestations présentées comme pacifistes et, ce faisant, participent aux manipulations de l’étranger pour renverser le gouvernement légitime de Nicolas Maduro.

 

Ainsi, il est faux de dire que les protestataires sont des étudiants. L’appel à prendre la rue ne venait aucunement du mouvement étudiant, mais d’un parti d’extrême-droite, Voluntad popular, fondé et dirigé par Leopoldo Lopez, l’un des protagonistes du coup d’État de 2002.

 

Les étudiants qui étaient là représentent un très faible échantillon d’une population étudiante qui bénéficie de la gratuité scolaire de la maternelle à l’université, de portables gratuits pendant leur scolarité et d’un système d’éducation dont le nombre d’enseignants a été multiplié par cinq depuis douze ans.

See on www.mondialisation.ca

Publicités

Les commentaires sont fermés.