Au Venezuela, le général Baduel, qui a sauvé Chavez des putschistes, en prison depuis cinq ans

See on Scoop.itVenezuela

Le général Raul Isaias Baduel, 58 ans, reçoit la famille et des amis dans sa cellule de la prison militaire de Ramo Verde, à Los Teques (Etat de Miranda), à trente kilomètres de Caracas, samedi 29 mars, après avoir été privé de visite depuis la fin février. Il avait été puni pour avoir appelé l’armée à ne pas réprimer les protestations pacifiques sur son compte Twitter, géré par une de ses filles. Il est emprisonné depuis cinq ans, sur ordre de son ami, l’ancien président Hugo Chavez, qu’il avait pourtant sauvé des putschistes en 2002. Le pouvoir a monté contre Baduel un dossier pour malversations et lui refuse la remise de peine à laquelle il a droit.

 

La loyauté du général avait été récompensée par une promotion et la nomination au poste de ministre de la défense. Il est ensuite tombé en disgrâce, lorsque le président Chavez avait organisé un référendum, en 2007, en vue de sa réélection indéfinie. Passant outre la victoire du « non », le « commandant suprême » de la « révolution bolivarienne » est devenu le « commandant éternel », objet d’un véritable culte après sa mort en 2013. 

See on america-latina.blog.lemonde.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.