VENEZUELA • Maduro lance un appel à la paix civile

See on Scoop.itVenezuela

En préambule d’un long article publié le 1er avril dans The New York Times, le président Nicolás Maduro dénonce la couverture « déformée » des événements récents au Venezuela par les « médias étrangers ». Le successeur d’Hugo Chávez affirme que son pays est « fier de sa démocratie », « la moins inégalitaire de la région ». Chiffres à l’appui, il vante la réduction du taux de pauvreté, passé de 49 % en 1998 à 25,4 % en 2012.

Le chef de l’Etat offre sa version des manifestations qui secouent le pays depuis début février, fustigeant les fauteurs de troubles qui « cherchent à renverser les gains du processus démocratique dont bénéficie une large majorité de citoyens ». Il reconnaît néanmoins que 36 personnes ont été tuée dans les affrontements avec la police, mais affirme que les manifestants en sont – « nous le croyons » – responsables dans au moins la moitié des cas. Il souligne enfin que les membres des forces de sécurité reconnus pour avoir été les auteurs de violences ont été arrêtés. 

Maduro déclare solennellement qu’est venu « le temps du dialogue et de la diplomatie », et il exhorte le peuple américain à s’opposer aux éventuelles sanctions que pourraient prendre Washington contre Caracas.

See on www.courrierinternational.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.