Venezuela : dialogue inédit entre Maduro et l’opposition

See on Scoop.itVenezuela

Souvent annoncé mais toujours retardé, un dialogue inédit entre gouvernement et opposition au Venezuela a enfin débuté jeudi 10 avril après plus de deux mois de protestations anti-gouvernementales parfois meurtrières.

 

Le président socialiste Nicolas Maduro, dauphin de Hugo Chavez, a reçu avec sa garde rapprochée au palais présidentiel de Miraflores les principaux dirigeants modérés de la coalition d’opposition de la Table de l’unité démocratique (MUD), dont sa principale figure, le gouverneur Henrique Capriles, deux fois candidat à la présidentielle.

 

La réunion a débuté avec plusieurs heures de retard, peu avant 2 heures du matin (heure de Paris). Elle es retransmise en direct sur toutes les radios et télévisions du pays. Arraché par l’Union des nations sud-américaines (Unasur), ce dialogue inédit depuis l’accession au pouvoir de Nicolas Maduro en avril 2013 vise à mettreun terme à plus de deux mois de protestations d’étudiants et d’opposants concernant l’insécurité, la vie chère, l’inflation et la répression policière.

Promis depuis des semaines par les autorités, ce « dialogue » n’avait jamais pris forme, l’opposition refusant notamment de participer à « une farce » et « un monologue » tandis que Nicolas Maduro, faisant mine de tendre la main d’un côté, emprisonnait des opposants de l’autre.

 

L’issue de ce « dialogue » laisse toutefois « sceptique » un analyste, pour qui tout dépendra de l’agenda des discussions, sur lequel les parties peinent encore à s’accorder. Le gouvernement propose un plan de pacification du pays et de développement économique. L’opposition insiste, elle, sur une loi d’amnistie pour les manifestants poursuivis et le désarmement des « collectifs », des groupes de civils armés soupçonnés de proximité avec le « chavisme ».

See on www.lemonde.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.