Poursuite encourageante du dialogue national au Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Contrairement à la première session, diffusée par les médias publics, le deuxième rendez-vous s’est tenu mardi à huis clos et en l’absence duprésident Maduro et de son principal opposant, le gouverneur Henrique Capriles. Ce qui n’a pas empêché les discussions, menées par le vice-président, Jorge Arreaza, et le secrétaire exécutif de la coalition d’opposition de la Table de l’unité démocratique (MUD), Ramon Guillermo Aveledo, de progresser.

 

Un terrain d’accord a ainsi été trouvé sur deux points principaux : d’une part, un nouvel examen du dossier des prisonniers politiques sera effectué, notamment pour Ivan Simonovis, condamné à 30 ans de prison pour la mort de deux manifestants lors du coup d’État de 2002 contre Hugo Chavez ; d’autre part, l’opposition a accepté d’intégrer le plan « Patrie Sécurité » de lutte contre la délinquance, rejeté jusqu’à présent par les régions qu’elle gère.

 

Malgré ces premières avancées, les discussions butent néanmoins sur plusieurs points importants, à commencer par le refus du gouvernement de la loi d’amnistie réclamée par l’opposition. La MUD, qui regroupe des partis de la droite modérée, des conservateurs radicaux ou d’anciens « chavistes » exige toujours la libération des personnes arrêtéesdepuis le début des manifestations.

See on www.la-croix.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.