VENEZUELA. Le gouvernement rationne les achats en supermarché

See on Scoop.itVenezuela

Empêtré dans une crise économique sans précédent, le Venezuela vient de créer une « carte d’approvisionnement assuré » qui, avec une identification biométrique, limite le nombre d’achats par personne.

 

« La carte va m’assurer un minimum de produits quand je ferai mes courses, le but est d’empêcher les marchands ambulants de vider les rayons pour tout revendre plus cher dans la rue », explique José Aguero, un militant du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) venu chercher sa « carte d’approvisionnement assuré » dans un supermarché public de Caracas.

Le gouvernement vénézuélien a lancé le 1er avril une carte destinée à limiter le nombre d’achats par personne pour « lutter contre la contrebande et la spéculation. » Depuis quelques semaines, parallèlement aux manifestations des classes moyennes, la grogne monte dans les quartiers populaires contre la pénurie et les immenses queues qu’elle engendre.

Mis en difficulté, le gouvernement socialiste assure depuis un an être victime d’une « guerre économique » orchestrée par « l’empire » américain, qui pousserait les grandes firmes vénézuéliennes à accaparer les produits pour déstabiliser l’Etat.

Le président Nicolas Maduro a dû augmenter de 51% les importations alimentaires du Venezuela en 2013. Le successeur d’Hugo Chavez, qui présente régulièrement les photos de grosses saisies dans des entreprises accusées de spéculation, s’attaque maintenant aux vendeurs ambulants en limitant le nombre d’achats par personne dans le réseau de distribution public.

See on tempsreel.nouvelobs.com

Advertisements

Les commentaires sont fermés.