Venezuela, Ukraine… : il vaut mieux lire le Monde qu’être aveugle

See on Scoop.itVenezuela

Le Monde de cet après-midi nous apprend, sous la plume de son désinformateur en chef pour l’Amérique Latine, Paulo F. Paranagua, (avec une initiale de « middle name » à l’américaine pour faire plus chic) que « Voluntad Popular » (l’organisation de Leopoldo Lopez, le chef de la droite dure vénézuélienne) est un parti de … centre-gauche… Mais oui, il fallait simplement oser et PFP est un homme qui ose tout (c’est même à ça qu’on le reconnaît). Sans doute PFP souffre-t-il d’une hallucination désorientatrice créée par l’adjectif « popular » comme dans Partido Popular (ou dans UMP). Le reste de l’article est à l’avenant, portrait idyllique d’un « beau gosse » (sic) qui attrape vaillamment la queue des taureaux dans les fêtes rurales (la terre ne ment pas). La maman du dit Lopez ayant sévi dans le gouvernement « social-démocrate » de Carlos Andres Perez, le fiston est forcément de « centre-gauche » aussi (les milliers de victimes du Caracazo doivent se retourner dans leurs tombes).

See on blogs.mediapart.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.