Venezuela: «un pardon global serait une incitation à la violence»

See on Scoop.itVenezuela

Au Venezuela, les autorités sont accusées par l’opposition et certaines organisations internationales de graves violations des droits de l’homme. Elias Jaua, ministre vénézuélien des Affaires étrangères, était à Paris hier, pour reconquérir l’opinion publique internationale. Il a livré la version de son gouvernement concernant les troubles qui secouent le pays depuis plus de 2 mois. Accompagné de 3 victimes, photos chocs à l’appui, Elias Jaua a accusé l’opposition d’être responsable des violences. Interview exclusive.

See on www.rfi.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.