Au Venezuela, la « nouvelle étape économique » voulue par Nicolas Maduro reste à être mise en oeuvre

See on Scoop.itVenezuela

Opération séduction ? Mercredi 23 avril, le président vénézuélien Nicolas Maduro a promis de généreux crédits au secteur privé. Et annoncé le démarrage d’une « nouvelle étape économique ». Les patrons, désormais courtisés, restent sceptiques. Car ils doutent que le « socialisme du XXIe siècle » mis en place parHugo Chavez (1999-2013) soit capable de se réformer.

 

Quatre jours après le discours de Nicolas Maduro, aucune mesure concrète n’a encore été prise. « Le paquet économique annoncé par Nicolas Maduro va dans la bonne direction, s’est réjoui Jorge Roig, président de l’organisation patronale Fedecamaras. Mais il reste insuffisant pour faire face à la crise. » A la télévision, le très chaviste président de la Banque centrale du Venezuela (BCV), Nelson Merentes, en a admis la gravité : « Le pays traverse un cycle de faible croissance, avec une inflation élevée », qui, en février, dépassait 57 % (en taux annuel).

 

« Sans investissements, pas de croissance possible », a reconnu le chef de l’Etat. Les crédits promis devraient permettre d’augmenter la production locale pour faire face aux pénuries. A terme, l’objectif est de réduire la dépendancepétrolière du pays. Tous ses prédécesseurs s’y sont essayés. Comme les autres, Hugo Chavez a échoué : les exportations de brut représentent aujourd’hui 96 % des recettes d’exportations. Pour le reste, le Venezuela importe plus de 70 % de ce qu’il consomme. « La rente pétrolière est perverse », a rappelé le chef de l’Etat.

 

Aucune précision n’a été donnée sur les conditions d’attribution des nouveaux crédits. M. Maduro s’est contenté d’indiquer que « le fonds chinois, Fonden et le fonds Mercosur-Alba, qui sont dépositaires d’importantes ressources en deviseset en bolivars, » seront mis à contribution. Financés par la rente pétrolière, ces fonds échappent à toute budgétisation et à tout contrôle. Personne n’a de certitude sur leur montant actuel.

See on www.lemonde.fr

Publicités

Le Venezuela et l’Argentine signent des accords de coopération militaire

See on Scoop.itVenezuela

La ministre de la Défense vénézuélienne Carmen Melendez et son homologue argentin Augustin Rossi ont signé vendredi deux accords de coopération bilatérale dans le domaine militaire.

 

« Notre coopération avec l’Argentine dans le secteur de la défense se développe toujours… Grâce à notre travail, nous avons signé des accords couvrant les secteurs de la technologie, de la science, de l’éducation et de la défense que nous devrons réaliser l’année prochaine », a expliqué Mme Melendez à la presse après la signature des accords.

See on french.xinhuanet.com

Venezuela expliqué au monde

See on Scoop.itVenezuela

Expliquer ce qui est en train d’arriver au Venezuela à qui n’est jamais allé la-bas et ne connais pas les Vénézuéliens, est chose difficile.  Formellement le Vénézuela est perçu par beaucoup comme un pays avec un solide système démocratique, où se réalisent régulièrement des élections.  Ceci n’est qu’une apparence, car de plus en plus, la vérité sur ce qu’il se passe vraiment est mis en évidence.

See on blogs.mediapart.fr

Pour qu’émerge le nouveau. Un premier bilan de la démocratie communale

See on Scoop.itVenezuela

Pour comprendre le concept vénézuélien de ¨commune¨, le mieux est de revenir d’abord aux origines : « consolider, mais aussi étendre le pouvoir populaire et la démocratie socialiste » est l’un des objectifs nationaux que s’assigne le Plan Patria(Programme de la Patrie) approuvé par les électeurs aux deux dernières élections présidentielles (1). Il est question de « la gestation, puis du développement progressif de nouvelles instances de participation populaire ; Tous les domaines sociaux, économiques et culturels de la nation y sont concernés. Le pouvoir que l’élite se sera arrogé, retourne au peuple ; lequel de bataille en bataille et de victoire en victoire, a prouvé sa capacité à instaurer les contours d’un pouvoir dont le niveau de complexité organisationnelle n’est plus à démontrer. »

 

Plus qu’une nouvelle instance de participation, la Commune traduit la naissance sur le plan organisationnel, de la démocratie socialiste. D’ailleurs, ce même document annonce que pour la période 2013-2019, il est prévu la création de 3000 Communes supplémentaires, sur la base « d’une croissance annuelle environnant les 450 Communes ».

See on venezuelainfos.wordpress.com