Cuba veut sortir de sa dépendance à l’égard du Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Un vertige s’est emparé des dirigeants cubains lorsque la contestation du gouvernement de Nicolas Maduro a pris de l’ampleur au Venezuela. Les Cubains, étonnés ou réjouis, peuvent suivre sur leur écran de télévision les épisodes de la crise politique à Caracas tels que les diffuse la chaîne Telesur, proche du pouvoirvénézuélien. De la tourmente qui menace le régime « frère » chaviste, la presse officielle cubaine dit le moins possible. Et pour cause : la fin du chavisme serait une catastrophe pour le régime communiste au pouvoir dans l’île depuis cinquante-cinq ans.

 

Au-delà de l’impact politique qu’aurait la défaite d’un pouvoir ami, l’économie cubaine dépend en effet lourdement du pétrole vénézuélien (Caracas en livre environ 80 000 barils par jour, même si les livraisons ont déjà accusé une baisse de 20 % à 30 % en 2013). Cette manne est concédée à des conditions privilégiées, puisqu’elle est « payée » par l’envoi de milliers de coopérants cubains, en majorité des personnels de santé. Les échanges avec le Venezuela représentent près de 20 % du PIB du pays.

 

See on www.lemonde.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.