Le Venezuela arrête un défenseur des droits de l’homme

See on Scoop.itVenezuela

Le 7 mai, les services secrets vénézuéliens (SEBIN) ont arrêté Rodrigo Diamanti, le président d’ “Un Mundo sin Mordaza”, une ONG qui promeut les droits de l’homme et la liberté d’expression dans le pays. Rodrigo Diamanti est aussi un ami du Cato Institute et a participé à la Cato University organisée au Venezuela en 2009.

 

Aucune charge n’a été retenue pour l’instant, même s’il reste visé par un mandat d’arrêt. Il y a deux semaines, il était à Caracas pour y organiser une nouvelle Cato University et prononcer un discours à la conférence de défense de la liberté organisée par le think tank Cedice.

See on www.contrepoints.org

Publicités

Les commentaires sont fermés.