Sévices en tous genres contre des manifestants désarmés: Human Rights Watch dresse un sombre tableau du Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Le rapport de Human Rights Watch prouve un recours illégal à la force de la part du gouvernement de Nicolás Maduro contre des manifestants sans armes, et même contre de simples passants. Les volées de bois vert, l’emploi systématique de balles réelles ou de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes, sans compter les tirs à bout portant contre des personnes pourtant déjà sous la garde des autorités sont monnaie courante.

 

On a également enregistré des mauvais traitements sur des détenus, continuels et systématiques, et qui dans certains cas peuvent être assimilés à de la torture.

 

Le principal conflit qui déchire le Venezuela d’aujourd’hui n’oppose pas les partisans du socialisme et les tenants du capitalisme. Il ne divise pas les riches et les pauvres ou les sympathisants des Etats-Unis et leurs détracteurs les plus farouches. Il oppose, d’un côté, ceux qui défendent un gouvernement qui bafoue les droits de l’homme en guise de politique nationale et, de l’autre, ceux qui sont disposés à se sacrifier pour lui faire barrage.

See on www.slate.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.