Portrait : qui sont les indépendantistes afro-vénézuéliens ?

See on Scoop.itVenezuela

Ces messieurs et dames ont marqué l’histoire du Venezuela. En guise de reconnaissance du combat qu’ils ont mené à partir de 1795 pour l’indépendance et la souveraineté du Venezuela, le président Hugo Chavez-Frias, président de la cinquième République vénézuélienne, adepte de la doctrine de Simon Bolivar et du socialisme, a décrété dès 2005 le 10 mai « Journée afro-vénézuélienne ». Au Congo, cette journée a été célébrée par l’ouverture d’une exposition photos de ces afro-descendants. Qui sont-ils ?

See on www.adiac-congo.com

Publicités

Venezuela : Maduro appelle l’opposition à rouvrir les discussions

See on Scoop.itVenezuela

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a appelé vendredi les chefs de file de l’opposition à revenir à la table des discussions destinées à mettre fin aux violences, faute de quoi ils s’exposeront selon lui au « désaveu » du pays.

 

Les dirigeants de l' »Unité démocratique » (MUD), une coalition de modérés, ont suspendu en milieu de semaine les négociations en expliquant que les émissaires du gouvernement les insultaient et rejetaient leurs demandes de libération de détenus proches de l’opposition.

 

Ces derniers jours, les affrontements ont repris à Caracas entre les forces de sécurité et des jeunes, dont une centaine a été arrêtée.

See on www.zonebourse.com

Alitalia suspend tous ses vols vers le Venezuela

See on Scoop.itVenezuela

Le transporteur italien a annoncé jeudi son intention de suspendre ses vols à destination du Venezuela de début juin à la fin du mois d’octobre. Dans ce pays, de nombreuses compagnies se plaignent des difficultés à rapatrier leurs revenus.

 

Alitalia opérait 5 vols par semaine entre Rome et Caracas jusqu’en mai où elle a réduit à 2 le nombre de ses fréquences hebdomadaires avant de les suspendre totalement en cette période estivale.

 

Selon l’IATA, l’Association internationale du transport aérien, près de 4 milliards de dollars sont bloqués au Venezuela en raison de disputes sur le taux de change. Les compagnies sont en effet forcées de vendre leurs billets dans la monnaie locale, le bolivar, avec un taux de change presque deux fois plus élevé que l’officiel.

See on www.air-journal.fr

« Avant, je restais dans l’ombre, je ne sortais que rarement de chez moi ». Vies des femmes communardes de Santa Rita.

See on Scoop.itVenezuela

Désormais, elles sont actrices de leur propre vie – c’est le sens, ici, du motprotagonistes. Les rangs de la Commune sont essentiellement composés de femmes. Elles se sont imposées, s’attelant à remodeler leur mode de vie publique et privée. « Nous avons connu une période pendant laquelle nous nous réunissions tous les jours. Les problèmes auxquels nous étions confrontées, c’est à la maison qu’ils apparaissaient. Parce qu’il est difficile de laisser temporairement la famille de côté. Et nos époux lorsqu’ils étaient de retour, s’attendaient à trouver le repas tout prêt ». C’est Mireya qui raconte, tandis que les autres acquiescent. Car cette vie et ces péripéties sont celles que, précisément, toutes ont vécues.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Adriana. Les montagnes, toujours plus hautes.

See on Scoop.itVenezuela

Porte-parole de l’un des Conseils Communaux, et par ailleurs membre sociétaire de la EPS (Entreprise de Propriété Sociale) Textile, Nancy Romero nous déclare que « ces entreprises n’ont pas été créées dans une perspective d’enrichissement. Elles relèvent d’une forme d’autogestion. De ce fait, les activités de la Commune bénéficie d’un taux de participation accru. Et les problèmes à résoudre ne font plus l’objet d’une solution qui s’inscrirait dans une logique individuelle, mais collective ».

L’EPS Textile José Felix Ribas est le parangon de ce dessein d’ensemble. Tout cela passe par la formulation d’une analyse globale qui puise à la source des diagnostics que les structures communales prennent soin d’établir. Cette tâche, ce sont les Conseils Communaux du quartier qui s’en acquittent. Cela n’exclut nullement les errements qui procèdent inévitablement de la mise en place d’initiatives sans précédents, de la confrontation aux inerties de la quotidienneté.

See on venezuelainfos.wordpress.com

Mahmoud Abbas : ¨Le Venezuela nous a permis de briser le monopole d’Israël sur notre économie.¨

See on Scoop.itVenezuela

Avec la récente visite du chef de l’État Palestinien Mahmoud Abbas, Nicolas Maduro prolonge ce qui avait été son tout premier acte de politique étrangère au lendemain de son élection à la présidence de la République, lorsqu’avait été inauguré à Caracas le siège diplomatique de l’État Palestinien. Ce 16 mai 2014 la Palestine et le Venezuela ont signé à Caracas de nouveaux accords qui concernent la coopération énergétique et la solidarité politique.

“L’accord énergétique, a précisé Maduro, permettra de fournir à la Palestine un premier chargement de 240.000 barils de diesel et de pétrole, ce qui contribuera à couvrir ses besoins pour qu’elle puisse continuer à se fortifier, à se consolider”, ajoutant que la Palestine participera dorénavant aux accords avec PetroCaribe et avec l’ALBA et que le Vénézuéla l’appuiera dans sa politique de renforcer ses liens avec l’Amérique Latine. Pour le président vénézuélien, les ¨traités de libre commerce ne sont ni libres, ni des traités, ce sont des traités de domination économique. L’Alba est arrivé pour en finir avec ces concepts néo-coloniaux dans l’économie ».

See on venezuelainfos.wordpress.com