Venezuela-Cuba: LES RELATIONS DÉMESURÉES

See on Scoop.itVenezuela

Tout a commencé avec 29 agents qui sont arrivés en 1997 pour aider Hugo Chávez. Maintenant, des milliers de Cubains travaillent et contrôlent l’Administration publique vénézuélienne.

Quand le docteur Janoi Gonzalez a atterri à l’aéroport international Simon Bolivar du Venezuela, il s’est senti comme s’il n’était jamais sorti de Cuba. « Il n’y avait pas un seul vénézuélien, la structure était dirigée par des Cubains », affirme-t-il en parlant d’une partie de la zone qui est sous contrôle militaire comme Rampa 4, d’utilisation exclusivement officielle. L’expert en radiodiagnostic, originaire de Pinar el Rio, est entré au pays un midi de décembre 2012 sans que ses documents aient été vérifiés par quelque autorité vénézuélienne que ce soit. « Ils ne contrôlent pas la migration. Certains fonctionnaires cubains te disent quelques mots de bienvenue, vive Chávez et la révolution, et te tamponnent le passeport. » Ce tampon dit : « Valide seulement pour Cuba et le Venezuela ».

See on blogs.mediapart.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.