Venezuela : 4.000 femmes vont demander des indemnisations pour des prothèses PIP

Plus de 4.000 Vénézuéliennes utilisatrices de prothèses mammaires PIP, au centre d’un scandale de santé publique mondial, prévoient de réclamer collectivement devant la justice française des indemnisations, a indiqué ce mardi l’Association des consommateurs du Venezuela (Anauco).

 

«Au cours de la première quinzaine de juillet, nous espérons présenter les cas d’un premier groupe de 200 femmes porteuses ou ayant porté des prothèses PIP. Une fois que le dossier sera accepté, environ 4.000 de plus s’ajouteront», a expliqué à l’AFP Roberto Leon, président de l’Anauco.

 

Liquidée en mars 2010, la société française PIP utilisait pour ses implants un gel de silicone non homologué et moins cher que celui déclaré officiellement, pour un gain annuel chiffré à un million d’euros. Certaines prothèses ont connu des fuites de gel.

Source: www.20minutes.fr

Advertisements

Les commentaires sont fermés.