Plus de 11% de rendement pour l’obligation Petroleos de Venezuela

Née de la nationalisation de l’industrie pétrolière vénézuélienne, Petroleos de Venezuela vient d’émettre un emprunt obligataire d’une taille de cinq milliards de dollars, à échéance 16 mai 2024. Dans les derniers échanges sur le marché secondaire, il se négocie nettement sous le pair aux alentours des 70% du nominal.

 

Avant toute chose, nous tenons à souligner le caractère hautement spéculatif de ce placement obligataire, illustré par le niveau de rendement qu’il propose (plus de 11%). Les ratings de l’émission sont également révélateurs. Ils s’élèvent en effet à « B- » et « B » chez Standard & Poor’s et chez Fitch Ratings.

 

A ce titre, Fitch Ratings a souligné dernièrement que le rating attribué à l’émission reflétait le lien étroit qu’entretient Petrõleos de Venezuelas avec l’Etat vénézuélien. Ce dernier est en effet détenteur à 100% de la compagnie pétrolière.

 

Au mois de mars dernier, l’instabilité politique et macroéconomique du pays poussait l’agence d’évaluation financière à dégrader d’un cran le rating du Venezuela, à « B » contre « B+ » précédemment. A cette occasion, Fitch soulignait également le manque de transparence de l’administration vénézuélienne et de sa politique fiscale.

 

Source: www.oblis.be

Advertisements

Les commentaires sont fermés.