A la rencontre des arts du Venezuela

Le samedi 5 juillet, le Venezuela fêtera le 203e anniversaire de son indépendance. A cette occasion, une exposition est présentée à l’Atrium autour des oeuvres d’Elbia Polanca, de la musique d’Hermerson Pena et de Fernando Perez, artistes vénézuéliens.

L’exposition « 5 de julio, en la tierra del sol amada, dans la terre du soleil aimée » , sera inaugurée à la salle La Véranda de l’Atrium, à Fort-de-France, le 5 juillet à 20 heures. Pour une célébration plus festive, deux musiciens vénézuéliens vont offrir au public réuni pour l’occasion un récital de musique traditionnelle. 

Source: www.martinique.franceantilles.fr

Publicités

Maradona veut coacher… le Venezuela

Ami personnel de feu Hugo Chavez, Diego Maradona n’a jamais caché son amour pour le Venezuela. Une relation qui pourrait prendre un tour plus concret puisque le champion du monde 1986 a déclaré à la chaîne Telesur vouloir devenir le prochain sélectionneur de l’équipe nationale vénézuélienne : « Je regarde les projets sérieux et c’en est un. S’il y a la sécurité nécessaire, pourquoi pas. » Si cette envie se concrétise, la légende argentine espère qualifier le Venezuela pour la première Coupe du monde de son histoire – dernier pays sud-américain à ne jamais avoir participé à un Mondial. Maradona a également annoncé qu’il rencontrerait le président vénézuélien, Nicolas Maduro, à l’issue de la Coupe du monde au Brésil : « On va parler de tout, dont l’équipe nationale. » Le Venezuela n’a plus de sélectionneur depuis la démission de Cesar Farias en novembre dernier.

Source: www.bfmtv.com

L’industrie automobile au Venezuela s’effondre faute de devises

Les lignes d’assemblage au Venezuela tournent au plus bas, produisant à peine un cinquième des véhicules montés l’année dernière. Quatre des sept assembleurs du pays – Toyota, Ford, Chrysler et Iveco – ont dû peu à peu suspendre leur production depuis février, faute de pouvoir importer des pièces détachées. En raison du strict contrôle des changes instauré depuis 2003 au Venezuela, tout acteur économique souhaitant disposer de devises pour importer biens et produits doit en faire la demande aux autorités, qui les délivrent au compte-goutte. Le secteur automobile n’aurait perçu en 2014 que 1 % des devises accordées aux importateurs.

Source: www.ccfa.fr

Un rêve aux mains de femmes

Au beau milieu de la ville de Caracas, sur l’avenue Francisco de Miranda, là, au coin d’une rue et au hasard des regards il est impossible de ne pas voir un immense immeuble. Pour beaucoup, il aurait pu être construit par une entreprise du bâtiment. Mais celui qui s’approche peut constater que c’est un chantier qui est construit à la sueur et par les mains de 200 femmes.

 

Ce rêve -en passe de devenir réalité- commence avec l’idée de l’une de ces femmes conseillée par la parole d’un homme. Limina Santaella, 33 ans, mère d’une petite fille, raconte comment son père se trouve à l’origine de ce rêve partagé.

Source: venezuelainfos.wordpress.com