Le Venezuela a récupéré le Matisse qui avait été échangé avec un faux grossier

« L’Odalisque au pantalon rouge », tableau du peintre français Henri Matisse réalisé en 1925 et volé dans des circonstances rocambolesques, a été rendu Musée d’Art Contemporain de Caracas deux ans après avoir été retrouvé par les autorités américaines.

 

En 1981, le gouvernement vénézuélien s’était offert cette toile de Matisse, une des innombrables odalisques (représentation de la femme inspirée par l’art oriental)peintes par le maitre français entre 1917 et 1930. Acquise auprès d’une galerie new-yorkaise, elle était exposée au Musée d’Art Contemporain de Caracas(MACC) jusqu’à ce que des voleurs parviennent à la subtiliser.

 

L’histoire est cocasse. Les malfrats avaient remplacé la peinture originale (à gauche sur le montage) par un faux de mauvaise qualité (à droite), sans qu’on sache exactement quand l’échange s’est produit (probablement un peu avant l’an 2000). Personne ne réalise que la vraie toile a disparu avant 2002. La supercherie a donc peut-être duré plusieurs années.

Source: fluctuat.premiere.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.