Venezuela: les voyageurs cloués au sol depuis des mois

Grands voyageurs, les Vénézuéliens sont cet été cloués au sol après des mois de négociations infructueuses entre le gouvernement et de nombreuses compagnies aériennes qui lui réclament quatre milliards de dollars d’arriéré et réduisent en attendant leurs dessertes.

Deux compagnies – Air Canada et Alitalia – ont carrément suspendu leur desserte du Venezuela.

Une douzaine d’autres ont drastiquement réduit le nombre de leurs vols à destination du pays du «socialisme du 21e siècle», la doctrine politique prônée par le défunt président Hugo Chavez, basée sur une forte emprise de l’État sur l’activité économique.

 

Il y a un mois déjà, les compagnies étrangères ont cessé de vendre des billets en monnaie locale (le bolivar), privant de voyage la majorité des 30 millions de Vénézuéliens, qui ne disposent pas de devises ou de cartes de crédits étrangères, bien qu’ils soient assis sur les plus importantes réserves de pétrole au monde.

Source: fr.canoe.ca

Publicités

Les commentaires sont fermés.