Venezuela : Rafael Ramírez, chaviste soft

Patron de PDVSA, le groupe pétrolier public, il est aussi ministre du Pétrole et des Mines. Face à la gauche militaro-nationaliste, il est le chef de file des modérés. Son ascension provoque de sérieuses dissensions au sein du régime.

Source: www.jeuneafrique.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.